Vitesse excessive dans l’Allée des Charmes à Ambresin

 

Un dossier délaissé (volontairement) pendant plus de 11 années par l’Union Communale

Alliance déplore la médiocrité de la décision de l’union communale pour ralentir la vitesse excessive Allée des Charmes à Ambresin.

Le refus  d’installer une vraie chicane au milieu de l’allée en a déçu plus d’un !

La distance entre les deux ralentisseurs de fortune est d’environ 180 mètres; ceux-ci n’ont aucune efficacité sur la vitesse.

Après avoir attendu plus de 11 années, l’avis des riverains n’a même pas été pris en compte.

Alors que dans la majorité des villages hesbignons des systèmes plus efficaces sont installés, nous estimons HONTEUSE, l’attitude du bourgmestre et des échevins de l’union communale. 

Croquis des ralentisseurs proposés par l'UC

Croquis des ralentisseurs proposés par l’UC


Le 24 avril 2007

Objet : Installation à l’essai de ralentisseurs-chicanes allée des charmes à Ambresin
Le Conseil communal,
- Vu l’absence de plan de mobilité ;
- Vu le danger constant qu’entraîne la circulation à vitesse excessive sur la voirie ;
- Vu l’absence d’équipement de sécurité ;
- Vu la présence d’une salle de fêtes ;
- Vu les projets de constructions d’habitations ;
- Vu le manque d’infrastructure piétonnière ;
- Sur proposition du collège communal ;

DECIDE à l’unanimité :
– de faire placer un analyseur de trafic et de faire rapport au conseil ;
– d’entamer des essais d’installation de ralentisseurs sous forme de chicanes mobiles. Le choix définitif  sera approuvé ultérieurement par le Conseil après des essais concluants.

Aujourd’hui, après 11 années d’attente, le système mis en place n’est absolument pas à la hauteur des attentes des riverains !